Le plan régional des milieux humides et hydriques du Bas-Saint-Laurent

(PRMHH)

Le PRMHH en bref   

Pourquoi un plan régional des milieux humides et hydriques ?

En 2017, à la suite de l’adoption de la Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques, le gouvernement du Québec a confié aux municipalités régionales de comté (MRC) le rôle d’élaborer des plans régionaux des milieux humides et hydriques (PRMHH) afin qu'elles intègrent la conservation de ces milieux à la planification de leur territoire.

D’ici le mois de juin 2022, les MRC ont donc l’obligation de remettre leur plan régional des milieux humides et hydriques au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). Une fois leur plan adopté par le MELCC, les MRC devront assurer la compatibilité de leur schéma d’aménagement et de développement (SAD) avec leur plan régional.

Le plan et ses étapes

Le portait décrit les principales caractéristique de la MRC. il regroupe l'ensemble des informations utiles à la réalisation du diagnostic environnemental.

Le diagnostic environnemental a pour objectif d'identifier les milieux humides et hydriques d'intérêts pour la conservation sur le territoire d'une MRC en se basant sur les fonctions écologiques qu'ils assurent et les services rendus à la collectivité.

La MRC priorise les milieux humides et hydriques d'intérêt pour la conversation. Elle détermine les moyens qui seront pris pour atteindre l'équilibre entre les pertes et les gains écologiques (objectif d'aucune perte nette de milieux humides et hydriques).

La stratégie de conservation inclut un plan d'action ainsi qu'un programme de suivi et d'évaluation. Le plan d'action regroupe les actions qui sont envisagées, par la MRC, afin d'atteindre les engagements de conservation à l'échelle de son territoire.

Un approche collaborative

À la suite d’une démarche de réflexion commune, les MRC du Bas-Saint-Laurent ont, de façon concertée, décidé d’établir les grandes lignes relatives à l’élaboration du plan de chacun de leur territoire.

 

Elles ont notamment mis sur pied un vaste projet d’acquisition de connaissance du territoire visant à localiser et délimiter les milieux humides de leurs territoires respectifs.

En adoptant une approche commune dans la mise en place de leurs plans distincts, les MRC du Bas-Saint-Laurent s’assurent que la production de chacun de leurs Plan Régionaux des milieux humides et hydriques prennent en compte les MRC voisines et facilitent le transfert de connaissance au bénéfice de leur population. 

Certaines MRC du Bas-Saint-Laurent ont finalement décidé de mener certaines actions en commun dont la mise en place de ce site internet et la réalisation d'un sondage commun. 

 

Les MRC impliquées